Hand-Portraits-6-640x640

No conmigo ni sin mi, 2011

L’artiste espagnol David Catà s’interroge sur la notion de passage du temps et de l’oubli, s’inspirant de sa famille ou de sa propre vie dans des œuvres mêlant photographie, peinture, performance, allant jusqu’à utiliser son corps comme toile de fond allant jusqu’à broder sa propre peau. Cette expérience agit comme une catharsis permettant d’exorciser un souvenir douloureux.

Chaque personne que nous rencontrons nous marque d’une certaine manière. Leur image se projette sur nous, nous rappelle d’où nous venons. Leurs vies devient une part de nous. Chaque point sur ma peau les représente, la douleur physique n’est pas une limite, elle nous unit en pensant que ma main a été marquée par un acte d’affectif, en étant conscient, à ce moment précis, que ma main a touché la leur.

Hand-Portraits-7-640x421

A flor de piel (en cours)

Hand-Portraits-4-640x314

Hand-Portraits-3-640x314

Hand-Portraits-5-640x438

No conmigo ni sin mi II, 2011


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.