Levi Strauss

Tour à tour uniforme de la classe ouvrière, symbole du rebelle rock n’roll ou tenue glamour, la toile de denim est tout simplement incontournable. Du denim au jeans, il n’a qu’un fils.

La petite histoire en quelques dates:

– La toile denim tire son nom de la ville de Nîmes où la famille André fabriquait un sergé de coton double tissé pour la réalisation de bâches.

– C’est en Italie, à Gênes que cette toile est transformée, notamment en la teignant à l’indigo, pour en faire des vêtements pour les marins.

– De la teinture « blu di Genova » vient le mot « jeans »: déformation de prononciation des colons américains du XVIIIème siècle.

– XIXème siècle: le jeans se porte comme tenue de travail, par dessus les vêtements « normaux » pour les protéger.

– 1850: l’épicier de San Francisco Lévi Strauss se lance dans la fabrication de vêtements en denim: il modifie un peu la trame pour la rendre un peu moins lourde. C’est la ruée vers l’or et les chercheurs d’or adoptent tout de suite la salopette en jeans.
Jacob Davis, tailleur de Lévi Strauss propose d’ajouter des rivets de cuivre pour renforcer les coutures. Les deux hommes s’associent et déposent le brevet (1873).

– 1890:  création du modèle de jeans « Lévis 501 ».

– Les années 1940: avec l’effort de guerre, les femmes se mettent à travailler dans les usines et s’approprient le jeans. À la Libération, les GI amènent avec eux le jeans en Europe.

– Les années 1970: Woodstock, les Hippies, la musique psyché, c’est l’avènement du jeans pattes d’éléphant.

– Les années 1980: jeans Baggy, toile de denim délavée (« stonewash »), toile cloutée, le jeans est désormais multi-forme et multi-style, il est incontournable.

– Depuis les années 1990, le denim s’est entiérement démocratisé. Il se porte à la ville, à la campagne, au bureau comme en soirée. Il est maintenant stretch, coloré, délavé et ses prix en font désormais un produit de luxe, redessiné par tous les plus grand créateurs de mode.

 Cowboys

Cowboys du début du XIXème siècle.

Mrs. Marcella -1943, Clinton, Iowa, Courtesy of Shorpy
1943 – Femme travaillant à l’effort de guerre (Iowa).

Lady Levi's - 1934

Le premier jeans pour femme créé par Levi’s en 1934.
Les femmes ne le porteront cependant pas avant la seconde guerre mondiale (publicité des années 1950).

Marlon Brando - The Wild One - 1953
Marlon Brando – The Wild One – 1953.

Marylin Monroe
Marilyn Monroe.

 Mick Jones - The Clash - 1982
Mick Jones, du groupe The Clash – 1982.

Marithé + François Girbaud
Marithé + François Girbaud, créateurs français de jeans depuis 1964.

Catégories : Textile

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.