Faber-Futuers-Print_1_640

Diplômée en architecture et en mode, Natsai Chieza développe sa pratique artistique entre artisanat et recherches scientifiques, dans une démarche constante d’innovation ancré dans un contexte environnemental où la dimension esthétique occupe également une place de choix.

Son projet intitulé Faber Futures utilise le procédé traditionnel de la sérigraphie, mais à l’aide de colorants générés par des bactéries.

Inspirée de la théorie d’Henri Bergson pour qui l’intelligence se définit par la capacité à produire des objets artificiels, en particulier des outils pour produire des outils, permettant de les redéfinir à l’infini, son objectif est d’amener ces bactéries à générer une palette de couleurs prédéterminées.

À suivre!

Faber-Futuers-Print_4_640

Faber-Futuers-Print_2_640

Faber-Futuers-Print_3_640


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.