Rena Detrixhe

De la poussière, de gouttes de pluie ou de graines, Rena Detrixhe crée d’étonnantes installations, parfois éphémères, monumentales, mais toujours empreintes d’une grande délicatesse .

Elle s’interroge sur l’histoire de ces matériaux jusqu’à trouver le meilleur moyen pour les utiliser.

Par exemple pour son projet Red dirty rug en 2018, elle retranscrit la beauté du paysage mais aussi la manière dont l’homme l’a dégradé en réalisant un immense tapis aux motifs réalisés par des empreintes de semelles de chaussures modifiées.

Elle choisit ses matières premières tant pour leur propriétés plastiques que pour leur histoire et leur provenance.

C’est ainsi que pour sa pièce Heirloom en 2013, elle brode des miliers de graines de frêne pour former un motif sur une nappe, métaphore de l’héritage et de la transmission, la table, lieu de réunion étant elle même réalisée en frêne, espèce menacée de disparition par un insecte.

Au delà de la grande beauté de son travail, Rena Detrixhe questionne notre rapport au monde dans ses oeuvres d’une grande richesse plastique et sémantique.

Catégories : Art

2 commentaires

Pistre Magro · 26/05/2019 à 04:18

Quand le beau fait autant de bien le temps s’allège! merci belle dame.

à voir absolument.. – irene tetaz · 25/05/2019 à 05:53

[…] Rena Detrixhe — COLLECTIF TEXTILE […]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.