Le projet Decay de Marie-Isle Bourlanges explore la relation entre le vêtement, le corps, le temps et la peau.

Des patrons en papier carbone portés par des mannequins transfèrent sur le papier les traces des mouvements du corps. Les dessins ainsi obtenus servent de basent à la composition d’un motif qui servira à concevoir un nouveau vêtements à partir de traces du passé.

Pour un résultat à la fois géométrique et organique.

http://marieilsebourlanges.com/

Catégories : Art

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.