07

Canis lupus familiaris (detail), 2012
Lisa Nilsson est une jeune plasticienne qui travaille le papier de manière tout à fait singulière. Utilisant principalement du papier de mûrier qu’elle plie et qu’elle roule , elle utilise la technique du filigrane, d’abord pratiquée par les nonnes et les moines de la Renaissance, pour reproduire des coupes anatomiques d’une grande précision et d’une grande beauté, à l’échelle réelle.
S’inspirant de la Renaissance et de la médecine, ses œuvres traduisent son goût pour la beauté purement plastique du corps qu’elle considère comme un paysage qu’elle retraduit sous un point de vue inattendu. Elle aime constater à quel point les corps symétrique à l’extérieur est si riche à l’intérieur.
Entre les planches anatomiques de Leonard de Vinci et les images médicales par résonance magnétique actuelles, elle va jusqu’à réaliser la coupe du crâne d’un ange inspiré d’une peinture de Fra Angelico, l’Ange Annonciateur.
Un passionnant cabinet de curiosités .
05
Pelvis masculin, 2012, 23 1/2 x 15 1/2 x 1 1/2 po
03
Épaules, 2013, 22 3/4 x 12 1/2 x 1 1/2 po
02
Angelico, 2012, 19 x 22 x 1 1/2
04
Tête 1, 2011, 11 1/2 x 14 1/2 x 1 1/2 po
06
Coupe transversale tête-langue, détail, 2013
Catégories : Art

0 commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.