Andy Warhol - Screenprinting - 2

Andy Warhol et son assistant Gérard Malanga.
Photos tirées du livre Andy Warhol – Les estampes – édition Flammarion – 1990.

La sérigraphie est l’une des techniques que nous utilisons le plus au Collectif Textile. Précise et modulable à la fois, elle permet de travailler sur toutes sortes de support et offre une grande variété d’applications.
Mais quelle est l’histoire de ce procédé aujourd’hui si répandu ?
J’ai  donc voulu m’intéresser à la place de cette technique d’impression dans l’art, pour essayer de comprendre l’évolution de cette pratique et l’impact de celle-ci dans la création. En faisant quelques recherches, j’ai d’abord appris que cette technique de reproduction existe depuis fort longtemps dans les pays d’Asie. Créé sous la Dynastie Song (960-1279) en Chine, elle reste pourtant très peu utilisée en Europe et en Amérique et ce jusqu’au XIXème siècle.
Au tout début de son histoire, la sérigraphie consiste à réaliser des pochoirs à l’aide de papier collées et de pâtes diverses pour créer des caches.
C’est au XVIIème siècle que les Japonais s’approprient cette technique et en font ce qu’elle est aujourd’hui: en effet, ceux-ci transforment le procédé en utilisant des écrans fabriqués à partir de cheveux humains tissés.
C’est ensuite grâce à l’industrialisation que la sérigraphie évolue.

Petite chronologie:
1907:  le Britannique Samuel Simon est le premier à breveter la technique de la sérigraphie qu’il utilise pour la fabrication de ses papiers peints et tapisseries haut de gamme. Inspiré par la technique asiatique, il développe un système avec un cadre en bois et un tissu en soie posé dessus enduit d’une émulsion.

1914:  l’Américain John Pilsworth développe un système pour imprimer plusieurs couleurs. Le pochoir photographique apparait et révolutionne l’industrie de l’imprimerie.

Années 1920: les Américains commencent de plus en plus à utiliser la sérigraphie dans la publicité et la fabrication de lettrage pour les enseignes. L’impression ne permet pas encore d’obtenir des images avec beaucoup de détails et la durée de vie du pochoir est très courte. La raclette en caoutchouc remplace le rouleau.

Années 1930: Lors de la seconde guerre mondiale, les Américains importent le procédé en Europe. Les soldats l’utilisent pour la signalétique des camps, le marquage des véhicules et pour les affiches.

Années 1950 – 1960: le monde de l’art s’approprie la technique. Andy Warhol, Roy Lichtenstein, Robert Rauschenberg: le Pop Art est assurément le mouvement artistique qui démocratise la pratique de la sérigraphie. Les artistes étant exigeants et pointilleux, ils poussent l’industrie à faire évoluer les procédés pour les rendre plus précis, imprimer plus de couleurs ou faire des cadres plus résistants.

 Andy Warhol - Screenprinting - 1

Andy Warhol.

Andy Warhol - Screenprinting - 3

Andy Warhol et Gérard Malanga à la Factory – 1964.

Andy Warhol - Screenprinting

Andy Warhol et les « Flowers ».

Robert Rauschenberg

Robert Rauschenberg photographié par Henri Cartier Bresson.

Robert Rauschenberg 3

Robert Rauschenberg.

Robert Rauschenberg 2

Robert Rauschenberg.


4 commentaires

amadou mbodji · 16/08/2014 à 14:59

magnifique demonstration:de vrais serigraphes:::je suis un ancien eleve de michel gaza;ancien president;de la serigraphie francaise.

Zig · 23/10/2018 à 06:53

Les photos sont superbes ! Pour aller plus loin, la sérigraphie telle qu’on la connait aujourd’hui commence aux USA à partir de 1908 pour l’impression des fanions en feutre. Quant-à la sérigraphie d’art, on trouve des exemples à partir de 1925 avec le procédé Selectasine.

Sur le site Dezzig, on peut découvrir une histoire de la sérigraphie en 3 parties de 1908 à 1945 à partir du travail de recherche de Guido Lengwiler qui a écrit la première véritable histoire de la sérigraphie du début du 20e siècle. A découvrir ici : https://www.dezzig.com/histoire-secrete-de-la-serigraphie-1-les-pionniers/

    Collectif Textile · 28/11/2018 à 11:49

    Merci beaucoup pour ce complément d’information!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.