Anthony Curinga

Nous vous invitons aujourd’hui à la découverte du travail d’Anthony Curinga, actuellement étudiant en Fashion et Textile Design à la Hear (Haute école des arts du Rhin) et stagiaire chez Iris Van Herpen.

À mi-chemin entre art et mode, design, architecture, nouvelles technologies et critique sociale, ses thèmes de prédilection sont l’identité, l’isolement, l’oppression et le mouvement du corps. Intéressé par la mode, il se préoccupe plus de l’évolution du corps humain et de son enveloppe à travers le vêtement. C’est la quête de la perfection du corps qui l’interpelle sur nos idéaux de la beauté.

Il se joue des codes esthétiques pour défier les valeurs du beau et du bon goût : difformité, exagération, accumulation, expansion pour provoquer et faire réagir sur notre identité. Attirance, répulsion, malaise, peur, angoisse : utiliser le corps pour y exprimer ses émotions et le métamorphoser.

L’objet incorporé devient une partie indissociable du corps et métamorphose l’homme en créature monstrueuse. Les concepts de beauté et de laideur se rejoignent pour créer une beauté qui s’épanouit hors des canons de l’esthétique.

Suivez son travail sur Instagram: anthonycuringa

*Article sponsorisé*




0 commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.