Leaf (brunette)
, cheveux de l’artiste, 20 x 9 cm, 2011 Photo by Robert Diamante.

Jenine Shereos est une jeune artiste Américaine spécialisée en sculpture textile.

Le deux projets présentés ici illustrent sa démarche. D’une extrême délicatesse, le projet Leaf  est composé d’une série de feuilles mortes particulièrement réalistes brodées à l’aide de ses propres cheveux. A la fois extrêment poétique et fascinant de maîtrise technique, ce projet est égalemenent dérangeant dans sa dimension morbide.

Elle tisse un lien étroit entre le cheveux et la feuille, se questionnant sur la transformation, la croissance puis la déchéance, faisant allusion au système vasculaire de la plante et celui du corps humain. Le cheveu, une fois tombé du crâne devient à son tour une veine de la feuille, elle aussi tombée de l’arbre.

Cette raisonnance biologique se retrouve également dans son projet Anatomy of dreaming, composé de deux oreillés brodés d’un réseau de lignes représentant le système vasculaire cérébral qu’elle voit comme un paysage psychologique.

Empreint d’une grande délicatesse et de poésie, tout son travail cherche à capter l’impalpable, la fugacité. Une artiste à découvrir.

http://www.jenineshereos.com/


Anatomy of Dreaming
, oreillers et fils, 30″ x 15″ x 4″ chaque, 2006


0 commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.