L’artiste japonaise Chiharu Shiota s’inspire d’un incendie qui s’est produit chez ses voisins lorsqu’elle était enfant et qui l’a bouleversée pour créer ses oeuvres arachnéennes. Comme l’araignée appliquée qui tisse sa toile, l’artiste met plusieurs jours avec l’aide des ses deux assistantes pour remodeler les espaces en forêts de fils noirs qui ressemblent à des cocons géants. Elle déploie ses fils de laine du sol au plafond en les tissant les uns dans les autres pour réaliser ces oeuvres à la fois poétiques, émouvantes mais aussi quelque peu anxiogènes.

1 réflexion au sujet de « Chiharu Shiota tisse sa toile »

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.