Cracking Art Group - Duomo Cathedral - MilanoCracking Art Group – Toit de la cathédrale Duomo à Milan.
50 escargots géants réalisés en plastique, disposés sur le toit de la 4éme plus grande cathédrale du monde.

Rien à voir avec le textile.
Tout à voir avec l’art à but … éducatif !
Le collectif Cracking Art Group (principalement italien) est né il y a 20 ans déjà et son but est simple: attirer notre regard sur les merveilles du monde qui nous entourent et les préserver. En 1993, 6 artistes se regroupent donc pour créer ensemble, s’interroger sur le monde et réveiller les consciences.
Avec humour et souvent en total décalage avec l’environnement où s’implantent leurs installations, le Cracking Art Group insiste sur l’importance de cultiver notre conscience sociale. Grâce à leurs œuvres imposantes, le collectif récolte des fonds pour rénover les monuments qu’ils investissent ou proteste contre les politiques du G8. L’idée c’est de nous obliger à voir, de nous forcer à regarder notre environnement et à ne pas le prendre pour acquis.
De plus, en faisant le choix d’utiliser des matières plastiques recyclées, ces artistes assurément engagés tentent à leur manière de préserver la nature, le patrimoine et l’histoire qui font la beauté du monde d’aujourd’hui.
Une oeuvre colossale à découvrir et un tumblr ultra coloré à suivre pour nous donner le sourire.

Cracking Art Group - Kampa Museum - PragueCracking Art Group – Kampa Museum – Prague.

Cracking Art Group - Kampa Museum - Prague (2)Cracking Art Group – Kampa Museum – Prague.

Cracking Art Group - ParisCracking Art Group – Sur les toits de Paris.

Cracking Art Group - Syracuse - 2009Cracking Art Group – au sommet du G8 à Syracuse en 2009.

Catégories : Art

2 commentaires

Septembre ! Septembre ! | le mot et la chose · 13/09/2013 à 20:36

[…] 12 septembre 2013, 262 pages, 19 Euros ; vue des toits de Paris depuis Le Printemps à Paris, ©Cracking Art Group ; photo à l'enseigne de Duluc Détective, rue du Louvre à […]

Cours du 23 avril 2019 – L'art moderne · 21/05/2019 à 08:09

[…] Le cracking art group, un groupe né en 1993 sous l’impulsion d’un italien (Omar Ronda) a créé des installations urbaines d’animaux géant en plastique recyclable et coloré. Leur nom vient du craquage catalytique qui désigne en chimie la réaction qui se produit lorsque le pétrole brut est transformé en plastique. […]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.