nathalieboutte04

Nuit de Noce, 2009, papier et encre, 111 x 97 cm

Pour Nathalie Boutté, son travail n’est ni de la photographie, ni de la sculpture ni du collage et pourtant tout ça à la fois.

Il fait également écho au tissage des tapis. Dans une démarche de constante recherche, cette artiste autodidacte découpe de petites languettes de papier et des billets de banque qu’elle assemble en dégradés de couleurs en volume, des gris optiques pour créer des tableaux surprenants de réalisme.

Chaque oeuvre lui permet d’explorer de nouvelles facettes de cette technique. Il en résulte un travail surprenant de patience et d’une grande richesse plastique.

nathalieboutte02

Seachart, 2013, billets de banque et carte marine, 89,5 x 66,5 cm

nathalieboutte01

Esther (face), 2014, papier japonais et encre, 60x50cm

01

Le passage (1), 2013, papier japonais et encre, 116 x 66,5 cm

Catégories : Art

0 commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.