Zuhair Murad - Fall2013

Zuhair Murad – Haute Couture – Automne 2013.

Les défilés Haute Couture viennent tout juste de s’achever et j’avais envie de m’intéresser à cette appellation un peu… pompeuse et découvrir ce qui se cache derrière cet univers ultra réservé.
Alors c’est quoi la petite histoire de la Haute Couture ?
Réponse en quelques mots clés.

1/ PARIS.
Pour les puristes, tout commence à Paris, au 18éme siècle avec Rose Bertin.
Jeune créatrice de talent, Rose Bertin crée sa propre maison de couture à une époque où la mode (et l’entrepreneuriat) est un milieu principalement masculin. Remarquée par la reine Marie Antoinette, elle est nommée « Ministre des Modes » et s’avère être une créatrice très audacieuse.
Sous Napoléon 1er, c’est Louis Hippolyte Leroy qui marque encore plus le prestige de Paris, en créant des vêtements luxueux pour l’empereur, l’impératrice Joséphine et toutes les riches aristocrates. Paris devient la capitale de la mode et les Européennes s’y ruent pour se parer de vêtements de luxe.

2/ UN ANGLAIS.
Au milieu du 19éme siècle, Charles Frederick Worth, couturier anglais s’installe à Paris.
Véritable innovateur et fin commerçant, il crée les concepts aujourd’hui si bien connus du défilé de mode (avec des mannequins vivants) et le système de collections annuelles.
Voulant se distinguer des autres couturiers pour l’exposition universelle de 1900 à Paris, il forge ce nouveau concept fort. Mais décédé avant l’exposition, ses fils reprennent le flambeau et créent la chambre syndicale de la Haute Couture.
Charles Frederick Worth est donc considéré comme le véritable père de la Haute Couture.

3/1945.
L’expression « Haute Couture » devient une appellation juridiquement protégée en 1945 (grâce au couturier Lucien Lelong qui convaincra Goebbels de ne pas déplacer le concept à Berlin).

4/ Les années 1960.
Avec l’arrivée du prêt à porter, le nombre de maisons de couture diminuent peu à peu. Et aujourd’hui, seul une dizaine de maisons (Chanel, Jean Paul Gaultier, Martin Margiela, Valentino, Elie Saab…) portent le label Haute Couture, un titre décerné par un comité de professionnels et qui fait  l’objet d’une décision ministérielle.

En résumé, pour « être Haute Couture », il faut tout faire à la main !
Plus précisément, il faut respecter un certain nombre de règles précises (établies en 1945 et réactualisées en 1992) pour mettre en avant l’artisanat et le savoir-faire haut de gamme:
– dessiner des créations originales
– avoir au moins deux ateliers: un atelier pour la coupe flou, un autre pour la coupe dite tailleur
– employer au moins 15 personnes
– présenter 2 collections par an, à Paris, avec au minimum 35 tenues
– utiliser un certain métrage de tissu
– réaliser toutes les pièces à la main (couture, broderie, plumasserie, joaillerie, chaussures etc…)

Alors voilà, la Haute Couture c’est tout ça !
Quand on entend le prix de certaines robes, je crois que maintenant on peut comprendre pourquoi !

Pour voir, le meilleur des collections Haute Couture de l’automne 2013, rendez-vous sur notre Pinterest (vous pourrez même voir des vues rapprochées de certaines robes!).

Chanel - Fall 2013
Chanel – Haute Couture – Automne 2013 (imprimé peint à la main).

Valentino - Fall 2013
Valentino – Haute Couture – Automne 2013.

Catégories : ModeTextile

1 commentaire

  • Duc C. Nguyên · 10/07/2013 à 09:30

    Très bon résumé 🙂

  • Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.