Mylène Boisvert

Mylène Boisvert*English will follow.

Le travail de Mylène Boisvert est à son image: tout en raffinement et en délicatesse.
Artiste multidisciplinaire, la Montréalaise navigue depuis toujours entre la peinture et le textile, dans un univers où le temps n’a pas d’importance et où la musique est partie intégrante du processus créatif. Un seul mot d’ordre, patience et précision. Rendant hommage à sa grand mère qui tissait le lin, Mylène file aujourd’hui le papier de lin pour créer des dentelles contemporaines monumentales.
Exploratrice de la fibre sous toutes ses formes, l’artiste est toujours à la recherche de nouvelles textures et de nouvelles applications textiles et elle va même jusqu’à s’inventer de nouveaux outils pour répondre à sa créativité sans limite.
Il y a quelques semaines, Mylène Boisvert nous a ouvert les portes de son atelier et de son fascinant processus créatif. Le Collectif Textile a tenu à rendre hommage à cette personnalité unique: à la fois artiste du sublime, enseignante passionnée et passionnante, aventurière textile et terrienne de cœur.

À noter tout de suite sur vos agendas:
Après Portneuf, Montréal et Paris vous pourrez découvrir les œuvres de Mylène Boisvert cet été, en Belgique.
Exposition «Homemade/Handmade»: du 26 Avril au 24 Juin 2013, au TAMAT – Musée de la Tapisserie, à Tournai, Belgique.
www.tamat.be

Mylène Boisvert’s work is as refined and delicate as she is herself. Multidisciplinary artist, this montrealer has been swaying between painting and textiles for as long as she can remember, in a world where time is of no essence and music plays a major part in the creative process. Armed with patience and precision, Mylène weaves giant contemporary laces with linen paper thread, following in the footsteps of her grandmother, a linen weaver herself. Exploring fibers in all it’s complexities she is constantly on the look out for new textures or innovating ways to work with textiles, making her own tools to accomodate her boundless creativity. A few weeks ago, Mylène Boisvert generously let us visit her fascinating work space and discover her creative process. The Collectif Textile is honoured to share with you the passion of  this unique woman who is at once a sublime artist, an impassioned teacher and an aventurer of textiles with a heart of gold.

Don’t forget to put write this down on your agendas:
After Portneuf, Montreal and Paris, you may also discover Mylène Boisvert’s artwork this summer in Belgium. Expositon «Homemade/Handmade»: from April 26 to Juin 24, 2013 at the TAMAT – Musée de la Tapisserie in Tournai, Belgium. www.tamat.be

CT_ Talent Montréal

Découverte en 10 questions.

1/ Comment définiriez-vous votre métier ?
C’est mon moyen d’expression. C’est une opportunité pour être en constant apprentissage à partir de mon expérience, mes découvertes et mes rencontres. C’est aussi une occasion de partager mes connaissances et le résultat de mes recherches.

2/ Comment est née votre histoire avec le textile ?
Tout à fait par hasard lorsque j’étudiais en arts visuels à l’université. Mon intention était de me consacrer à la peinture et la sculpture. Par simple curiosité, j’ai décidé de m’inscrire à un cours de teinture et sérigraphie sur tissu. J’ai accroché dès le premier cours avec une prof passionnante. J’étais fascinée par les possibilités infinies que pouvait procurer la réflexion et le travail avec la fibre. J’ai commencé à l’intégrer petit à petit à mon travail et j’ai par la suite approfondi mes études pour les techniques et l’histoire du textile. Je découvrais certaines courtepointes et broderies avec autant d’émotion que j’en avais pour les oeuvres des plus grands peintres.
Je continue en parallèle le travail de peinture. Ça reste très important pour moi de pouvoir combiner ces deux techniques dans ma recherche de création.

3/  Quel est votre parcours ? Votre formation ?
J’ai fait des études en arts visuels au cégep et à l’université. J’ai ensuite fais des études en métiers d’arts en design et impression textile. Suite à cela, j’ai travaillé cinq ans comme designer textile pour l’industrie du tricot (microfibre) à Montréal. Je travaille maintenant au CRDITM où j’enseigne le design textile assisté par ordinateur et où je suis aussi technicienne en atelier. Conjointement à ce travail, je me consacre à la création de mes œuvres textiles et peintures.

4/ En général, comment commence votre cheminement créatif ? Qu’est ce qui vous inspire ?
En général, c’est la chronologie de mes œuvres qui m’inspire le plus. Le simple détail d’une œuvre peut devenir un point de départ pour une nouvelle réflexion, un nouveau projet avec l’utilisation de différents matériaux. Je m’inspire souvent de mes tableaux et de mon expérience de designer textile.
En ce moment, je suis complètement absorbée par les dentelles et autres objets textiles anciens. Je fouille dans les archives des Musées et les brocantes. J’explore les liens entre ces dentelles et mes œuvres. Cette étude et l’interprétation que j’en fais est ce qui nourri mon travail actuel.

5/  Pour vous, le tissu c’est quoi ? Avez-vous des matières textiles de prédilection ? Si oui, lesquelles et pourquoi ?
Le tissu est omniprésent dans notre vie. Toute matière, tout concept peut être un prétexte pour devenir textile. De la fibre dans son sens purement traditionnel jusqu’à sa présence dans l’architecture, l’urbanisme, la science, l’écologie…
En ce moment, j’aime particulièrement travailler avec la fibre de lin sous forme de papier. Mon objectif est de prendre tout le temps nécessaire pour l’étudier et essayer différentes variations textiles. Cette matière offre beaucoup de possibilités. Je la coupe, la file, la crochète, la colore…C’est une matière fragile et solide en même temps. En plus, ce papier de lin était tissu avant de devenir papier. Cela
m’inspire beaucoup. Je peux le travailler en y donnant des textures et des couleurs. Je travaille la plupart du temps mes œuvres au mur, ce qui me rapproche aussi de mon travail de peintre.

6/ Pour vous, quel est l’avenir du textile ?
Il sera toujours en constante évolution technologique dans différents secteurs d’activités dans le but de répondre à de nouveaux besoins et de nouvelles créations. C’est aussi l’importance du métissage entre art textile et la science. L’avenir est certainement aux belles associations entre les créateurs textiles et ceux de différents secteurs d’activité pour un partage de connaissances et le développement de nouvelles formes d’expression. Je crois aussi que le «fait main» textile aura toujours une place de choix. C’est une valeur sure!

7/ Quel est votre designer préféré ?
Question à laquelle je ne peux répondre par un seul nom! Il y a tellement de talents! J’aime explorer et voir ce que les autres designers font ici et ailleurs. J’admire le travail de plus d’un. J’aime puiser dans toutes les époques, les différents styles. Je trouve aussi intéressant de voir les œuvres d’autres créateurs qui travaillent dans le même esprit que le mien. J’aime connaître les différentes visions. Être attentive au travail d’autres artistes qui m’interpellent me motive à travailler d’avantage!

8/ Si vous deviez choisir une matière …
J’aime particulièrement la laine.

9/ Si vous deviez choisir une couleur …
J’aime particulièrement le rouge.

10/ Êtes vous plutôt tissu uni ou imprimé …
Cette idée me fait penser à la réflexion d’une collègue de travail lors de mon séjour en industrie. À plusieurs reprises, notre équipe de designers arrivions toutes au travail vêtues de noir. Ma collègue nous disait alors que c’était propre au designer de se vêtir ainsi dû au fait qu’on passe notre journée à travailler avec la couleur et les motifs. Ça m’avait fait sourire. Je crois tout de même que je suis un mixte des deux sans oublier les textures!

 

MYLÈNE BOISVERT EN IMAGES: du papier de lin à la dentelle en passant par la peinture.
Photos: Charly Desoubry. Photos atelier: Vicky André et Lucie Leroux.

 

 

 

English version.

Discover in 10 questions.

1/ How would you define your work?

It’s my means of expression. An opportunity to constantly learn from my experiences, discoveries and encounters. It’s also a way  for me to share my findings with others.

2/ How did you first become interested in textiles?

By fortunate coincidence while I was studying visual arts in university. My intention was to focus on sculpture and painting but out of pure curiosity I decided to take a screen printing and dying on textiles class. I loved it from the start thanks to an impassioned teacher. I was fascinated by the endless possibilities that I could obtain by working with fibres. I slowly started integrating fibers in my work and progressively studied the different techniques and also the history of textiles. I discovered certain quilted and embroidered pieces with as much emotion that I had had for the works of great artists. I’ve continued my parallel work with painting, it’s still very important for me to combine both these techniques in my creations.

3/ What did you study?

I studied visual arts in college and university and then studied print and textile design. After all this, I worked for 5 years as a textile designer for a jersey manufacturing plant in Montreal. I now work at the CRDITM as both a textile designing teacher and also a technician in the studio.  

4/ What inspires you and how do you get started?

Usually, it’s the chronology of my work that mostly inspires me. A simple detail in one piece can become the starting point of the next one but using different materials. I will often find inspiration in my paintings and also in my work as a textile designer. Right now, I’m completely absorbed by lace and other ancient textile objects. I hunt them down in museums and antique shops. I explore the bonds between these laces and my own pieces. This study and my interpretation of it is what nourishes my work in progress.

5/ What is fabric to you? Do you have favorite fabrics and if so, which ones and why?

Fabric is omnipresent in our lives. From fiber in it’s purely tradition sense to it’s presence now in architecture, urbanism, science, ecology…At the moment I really enjoy working with linen fibers in it’s paper form. My objective is to take all the time necessary to study and try different textile variations. This particular material offers tremendous possibilities. I cut it, make it into thread, crochet it, colour it…it is fragile and strong at the same time. Further more, this linen paper was fabric before becoming paper and that also inspires me greatly. I mostly work my pieces on the wall which brings me even closer to my work as a painter.

6/ What do you think the future holds for the world of textiles?

Technologically, it will always be in constant evolution to answer to new needs and new creations. For me, the future will see more and crossbreeding between textile, art and science. I also think that the «hand made» textiles will be prominent: it’s a sure value!

7/ Who is your favorite designer?

That is a question I cannot answer: I just can’t give you only one name!
There are so many great talents! I love exploring what other designers here and abroad are up to. I admire the works of many. I enjoy drawing from all periods and styles. I also find it interesting to see the works of other artists and designers that work in the same sort of spirit as myself. I love seeing different visions. Being attentive to the work of others is probably what motivates me the most!

8/ If you could choose one material…

I particularly like wool.

9/ If you could choose one colour…

I particularly like red.

10/ Solid colour or patterns?

This reminds me of something a colleague of mine  (when I was working in the textile industry) once said. Often our team of designers would come to work all dressed in black. This colleague would tell us that it was inherent for designers to dress as such seeing as we had to spend the day working with so many different colours and patterns. It made me smile. I nonetheless think I’m a combination of both and would even add textures with it all!

 

 


Vous aimerez aussi...

1 réponse

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *