moroso2
Tokujin x Moroso, Biennale de design de Milan, 2007

C’est en 2007 que j’ai découvert le travail de Tokujin Yoshioka pendant la Biennale de Design. Une petite galerie était envahie de pailles transparentes posées simplement les unes sur les autres, formant une structure alvéolaire faisant penser à des nuages. D’une simplicité déconcertante, la texture ainsi créée nous emmène dans un univers poétique tout en légèreté.

C’est d’ailleurs ce qui caractérise le travail de Tokujin Yoshioka. Avec cette esthétique propre au zen japonais, son univers chromatique se réduit essentiellement au blanc qu’il traite par de riches traitements de matières et un goût prononcé pour le travail de fibre. Inspiré par des éléments toujours simples, comme une paille de plastique ou une feuille de papier froissé, ses projets témoignent d’une grande maîtrise tout en sobriété.

C’est cette esthétique minimale qui a séduit de si nombreux clients prestigieux comme Cartier, Hermès, Issey Miyake et bien d’autres.

moroso

honey_pop_chair

Honey Pop Chair, papier, 2001

desiger_of_the_year_design_miami

Design of the Year, Design Miami, pailles de plastique

phenomenon_mutina

Phenomenon pour Mutina, panneaux de céramique, 2010

Catégories : Design

1 commentaire

Graciela Miller · 12/03/2013 à 11:30

Lo escencial de la belleza la simplicidad!!!! maravilloso.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.