Recherche de couleurs en teinture végétale pour le projet Tutti Frutti et les projets de la Tour LUMA. Photo Max Félix 

 

Un tout nouvel atelier multidisciplinaire à fait son apparition à Arles: Atelier Luma.

Ses activités se concentrent localement tant sur le plan culturel que géographique.

« Atelier LUMA explore les multiples facettes de la biorégion. Nous rassemblons des éléments d’histoire, de culture, d’environnement, de société et d’économie, pour les tisser ensemble dans des projets. » — Jan Boelen, directeur artistique d’Atelier LUMA

Réunissant des professionnels de tous horizons comme le design, la sociologie, la philosophie, l’ingénierie ou l’agriculture, pour n’en citer que quelques uns, ils mettent en commun leurs savoirs pour repenser nos modes de production et de consommation actuels.

Leur projet intitulé Géographie de la couleur aborde la coloration des matériaux sous un angle local. À l’aide de plantes, algues, champignons, minéraux, ils colorent du textile mais aussi des bioplastiques, des vernis, de la peinture nous amenant à nous questionner sur l’émergence de palettes diverses et propres à un territoire.

Ils collaborent avec d’autres designers, comme les frères Bouroullec avec qui ils ont créé une série de leurs fameuses Algues éditées pour Vitra, teintées dans la masse avec des algues de la région.

Mêlant techniques traditionnelles de teinture naturelle, de feutrage, à la broderie de filaments de bioplastiques et à l’utilisation de robot, leur Labo Textile est à la rencontre des techniques traditionnelles et des innovations de pointe, dans une réflexion globale autour de la chaine de production, de l’élevage des moutons merinos à la teinture à l’aide de plantes invasives.

Voici un bref aperçu de leur travail. Nous vous invitons à visiter leur site pour découvrir leurs passionnants projets.

Un atelier ultra stimulant que nous allons suivre de près!

Instagram: luma_arles

Module Algues des frères Bouroullec, édité par Vitra. Ces modules ont été injectés en petite série expérimentale dans un bioplastique avec des micro-algues formulé par Atelier LUMA. Photo Adrian Deweert

Algae Tiles, tuiles développées en bioplastique avec des micro-algues, pour du revêtement mural dans la Tour LUMA . Photo Adrian Deweert

Nappe de laine Mérinos d’Arles, cardée et teinte à la Filature Terrade, avant d’être feutrée. Photo Max Félix

Panneau pressé produit à partir de coproduits agroalimentaires et de mycélium, coloré avec des pigments minéraux. Photo Alelier Luma

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.