BORDERLAND, 2017
impression pigmentaire avec stratifié UV monté sur dibond aluminium dans un cadre en bois noir
107 cm x 71 cm

Artiste multidisciplinaire, le travail d’Alia Ali interroge notre rapport à la culture, aux préjugés,  à l’histoire, la politique à travers le textile.

D’origine Yougoslave et Yéménite, elle a grandi auprès de parents parlant sept langues, entre le Yemen, la Bosnie, la Turquie et les États Unis.

Depuis 2017 elle travaille sur un projet intitulé Borderland (pays frontalier), composé d’une série de portraits représentant des silhouettes fantomatiques définies uniquement pas des textiles provenant de onze régions du monde.

Ces pièces traitent de la notion de frontières qui unissent ou divisent.

Ici les textiles cachent la personne qui le porte, interrogeant la question d’un anonymat choisi ou subi, de la protection ou de l’emprise, tout en véhiculant une histoire et un patrimoine.

Two things are for sure:
as long as there is humanity,
violence is certain
and art will always be created from its sparks. Alia Ali

Le textile, fragile et puissant à la fois, comme vecteur identitaire qui interroge notre rapport à l’inclusion et à la mixité en tant qu’individu et comme sociétés.

Une oeuvre sublime d’une grande puissance à découvrir absolument.

Crédits photos: © Alia Ali

BORDERLAND, 2017
impression pigmentaire avec stratifié UV monté sur dibond aluminium dans un cadre en bois noir
107 cm x 71 cm

BORDERLAND, 2017
impression pigmentaire avec stratifié UV monté sur dibond aluminium dans un cadre en bois noir
107 cm x 71 cm

BORDERLAND, 2017
impression pigmentaire avec stratifié UV monté sur dibond aluminium dans un cadre en bois noir
107 cm x 71 cm

BORDERLAND , 2017
impression pigmentaire avec stratifié UV monté sur dibond aluminium dans un cadre en bois noir
107 cm x 71 cm

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.