Photographe: Frédéric Bouchard

1. Comment définiriez-vous votre métier ?
Artiste textile

2. Comment est né votre histoire avec le textile ?
Elle est née dans l’enfance en observant les gestes minutieux de ma mère qui cousait magnifiquement bien. Mais c’est beaucoup plus tard que je choisi le textile, lorsqu’au détour de la quarantaine je décide de me réorienter et de faire en sorte que mon rêve de pratiquer le métier d’artiste/designer/artisan se réalise. Ainsi, parallèlement à ma carrière en publicité je cherche une discipline artistique qui me permettrait de travailler plusieurs matériaux.

J’explore des techniques de fabrication artisanale : la céramique, l’ébénisterie, la mosaïque et la reliure. De fil en aiguille, je visite une exposition au Centre des textiles contemporains de Montréal (CTCM) et suis séduite par l’originalité des œuvres présentées. Je m’inscris alors au programme de formation collégiale en Construction textile qu’offre le CTCM et, à la fin de mes études, en 2012, je démarre mon entreprise « sainte marie design textile ». L’aventure se poursuit…

3. Quel est votre parcours, votre formation ?
Je possède un diplôme d’études collégiales en arts plastiques et un parcours universitaire en arts plastiques incluant quelques cours en design graphique. J’ai travaillé plusieurs années comme coordonnatrice de projets dans le domaine de la publicité et du multimédia avant de me réorienter en textile.

4. En général, comment commence votre cheminement créatif ? Qu’est-ce qui vous inspire ?
Je suis très instinctive et j’écoute ce que me propose mon imaginaire du moment. Souvent je suis attirée par une matière particulière et j’expérimente une technique artisanale qui me permet de la transformer en respectant sa structure (plus ou moins rigide, résistante…).

Ensuite, j’ai envie d’aller au bout de ce qu’une matière peut m’offrir alors j’essaye d’autres manipulations et je poursuis jusqu’à ce que mon imaginaire me mène ailleurs. C’est un voyage sans fin.

Je suis inspirée par la vie de tous les jours, les humains et les objets qui m’entourent, les petits éléments trouvés dans la nature que je collectionne. Je suis curieuse de tout ce qui se passe dans le monde de la mode, du design sous toutes ses formes, de l’architecture et toutes les autres formes d’art d’ici et d’ailleurs…

5. Pour vous le textile c’est quoi ?
Pour moi un textile c’est le résultat de la transformation de fibres naturelles ou synthétiques en utilisant des techniques de fabrication artisanales ou industrielles. C’est ce qui m’intéresse dans le textile, c’est illimité !

6. Selon vous, quel est l’avenir du textile ?
Puisque je suis préoccupée par l’avenir de notre planète, je crois que l’avenir du textile se trouve dans la récupération des tonnes de déchets de vêtements accumulés. Des chercheurs s’affairent à trouver des façons de créer de nouvelles matières textiles à partir de ces rebuts en générant le moins d’impact possible sur l’environnement. Mais l’enjeu est aussi d’arriver à cesser de produire ces tonnes de déchets… Consommer moins de vêtements, plus durables et recyclables !

7. Si vous deviez choisir une matière ?
Le chanvre

8. Si vous deviez choisir une couleur ?
Vert

9. Tissu uni ou à motifs ?
Uni

10. Pouvez vous nous présenter des personnes qui vous inspirent ?
En voici trois qui m’inspirent particulièrement en ce moment :
Felicity Irons, vannière autodidacte. Elle a fondé Rushmatters, une des dernières entreprises de vannerie de joncs en Grande-Bretagne. Elle cultive et récolte ses propres joncs ; les joncs d’eau douce britanniques qui sont minces, doux et plus vibrants que les autres joncs. Felicity et son équipe tressent des tapis, des sacs, des paniers et autres accessoires magnifiques.

Honor Freeman, artiste australienne. Sa pratique révèle une observation attentive de l’ordinaire des objets du quotidien et des tâches banales qui occupent nos vies. Son installation de céramique en forme de savons usés et craquelés est particulièrement évocatrice pour moi. Tout me touche dans son travail ; l’esthétique, le travail sensible de la matière, les agencements de couleurs, le rapport aux objets de notre quotidien…

Sophie Smallhorn, artiste britannique, consultante en couleurs. Son travail explore les relations entre la couleur, le volume et la proportion. J’aime particulièrement ses sculptures ludiques aux couleurs vibrantes. Elle a aussi créé des installations publiques et des sérigraphies.

Retrouvez Monique ici:

 

Calendrier de l’avent publié sur Instagram et Facebook, 1er au 25
décembre 2020

Vannerie de fil de papier petit format, 2020

Vannerie exploratoire grand format, 85 cm x l 85 cm x H 25 cm, 2019

Collection Sand, Loïc et Monique. Collection de balais et brosses
réalisé en collaboration avec l’ébéniste Loïc Bard, 2019

Collection Chanvre, corbeilles tissées en chanvre, 2012

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.