Amy Congdon

Le travail d’Amy Congdon se situe à la rencontre du textile et des biotechnologies, s’interrogeant sur la capacité de créer des objets à partir de matériaux vivants tout en posant un regard critique sur l’utilisation de ces technologies.

Son approche multidisciplinaire se nourrit de sa formation en textile, et en « material futures » à la Central Saint Martins. Elle est également chercheuse principale chez Biocouture, le premier cabinet de conseil en bio-création au monde.

À travers des projets de recherche, elle imagine un monde futuriste où les matériaux ne seront plus fabriqués mais cultivés, où l’on pourrait produire de nouveaux matériaux comme de l’ivoire synthétique, et où les biotechnologies façonnent également une nouvelle esthétique.




0 commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.