Les jeunes hommes Amakrwala (initiés Xhosa, orginaires d’Afrique du Sud) à la suite de leur cérémonie “d’initiation à la virilité” doivent adopter un code vestimentaire strict pendant les six mois qui suivent.

C’est après être lui-même passé par ce processus que Laduma Ngxokolo a fondé Maxhosa en 2010. 

Inspiré par les broderies Xhosa,  leurs symbolismes, les couleurs et sa propre histoire personnelle, il conçoit des collections de tricots produits localement en mohair et en laine sud africaine aux motifs ultra contemporains.

Récipiendaire du prestigieux prix Vogue Italia “Scouting for Africa 2015”, il a créé son propre langage graphique mélangeant les codes vestimentaires occidentaux et Xhosa.

 




0 commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.