Portrait de Mariane Laforest, designer textile et membre de  ct•studio

1. Où es-tu née? Où vis-tu et où travailles-tu ?
Je suis née en France, j’ai grandi à la campagne dans le grand air des champs. Je vis à Montréal où je suis arrivée il y a 8 ans. Je travaille dans un atelier plein de lumière et de fouillis, et parfois aussi sur mon canapé!

2. Tu dirais que tu es plutôt un savant fou ou un créatif mathématicien. Pourquoi ?
Une créative mathématicienne devenue une savante folle! J’ai travaillé longtemps comme designer web, donc dans un cadre technique assez défini et rigoureux. J’ai appris à laisser de plus en plus de place à l’expérimentation et au hasard dans mon processus créatif en découvrant le design textile, et ce lâcher-prise me plait bien maintenant.

3. Quelle est ta gymnastique créative ?
Je n’ai pas de pratique créative régulière qui garderait ma créativité éveillée. J’ai plutôt le problème inverse, je suis du genre à avoir mille idées à la seconde donc j’ai besoin de gérer ce flot en permanence. Je fais donc de la méditation et du qigong le plus régulièrement possible.

4. Dans ta playlist, il y a…
En ce moment beaucoup de podcasts féministes! Sinon en règle général de la chanson française, et puis Leonard Cohen.

5. Quel est ton musée préféré ? Pourquoi ?
Je garde un souvenir très marquant du Musée de l’Art Brut de Lausanne que j’ai visité il y a quelques années, j’en ai visité beaucoup depuis mais il reste mon préféré. J’aime beaucoup l’idée de créateurs autodidactes, souvent considérés comme marginaux qui créent sans se préoccuper de la critique. Mais j’aime surtout les oeuvres qui en ressortent, elles portent une humilité qui me touche profondément.

6. Tu es plutôt papier ou ordinateur ?
Mon background de graphiste fait que je maîtrise très bien l’ordinateur mais c’est vraiment un simple outil de finition pour moi. Je suis définitivement papier, ou tout autre surface qui me tombe sous la main et sur laquelle je peux tracer des choses!

7. Si je te dis, 50 nuances de…
Euh, de monochromie ou bichromie! Je n’ai pas de couleurs de prédilection mais j’aime utiliser une palette colorée assez réduite, qui s’équilibre bien avec le trait énergique de mon dessin.

8. Quels artistes t’inspirent au quotidien
L’art populaire et le folk art, tous ces artistes qui n’en sont pas, ou plutôt ne se définissent pas comme tel. Ça rejoint mon attirance pour l’art brut dont je parlais plus haut. J’admire aussi beaucoup le travail d’illustratrices pour enfants comme Anne Herbauts ou Sara Fanelli.

9. Comment définirais-tu ton style ?
Expressif, coloré et ludique. Un style qui s’adresse plutôt aux enfants, ou aux adultes qui aimeraient porter les vêtements de leurs enfants!

10. Pour toi le motif c’est…
Magique! Un élément qui peut être tout simple et qui se répète à l’infini pour créer de la beauté, il y a forcément un peu de magie là dedans!

Pour en savoir plus sur Mariane, cliquez ici: 

 




0 commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.