Portrait de Roxane Monsion Le Boulc’h,
designer textile et membre de
ct.studio.

1. Où es-tu née? Où vis-tu et où travailles-tu ?
Je suis Bretonne, née à Quimper (France). J’étais entourée de la mer et de la campagne, un environnement très apaisant et propice aux rêveries. Depuis presque 4 ans je vis à Montréal, une ville très inspirante et toujours en mouvement. C’est un peu étourdissant parfois, mais je m’y sens merveilleusement bien.

2. Tu dirais que tu es plutôt un savant fou ou un créatif mathématicien ?
Pourquoi ?
Je suis une grande rêveuse donc je dirais plutôt savante folle, mais j’adore la technologie pour m’aider dans mon processus créatif, il y a surement un peu de créateur mathématicien en moi dans ce désordre organisé.

3. Quelle est ta gymnastique créative ?
Je commence toujours par l’observation, donc je me promène partout dans les rues de Montréal ou d’une ville que je visite et c’est quand je n’ai pas de destination que je me fais le plus surprendre. Ensuite, je capture une image ou une sensation à un moment précis durant ces balades. J’adore travailler à partir de photographies. Jouer avec les ombres, les volumes et les textures. Un tout petit détail dans une photo peut devenir l’élément principal dans mon motif. Les possibilités sont infinies. 

4. Dans ta playlist, il y a…
Ma playlist est un mix Pop, Rock, Rap alternatif :  The Cranberries, Supertramp, Red Hot Chili Peppers, The Beatles, Angèle, Roméo Elvis, Therapie Taxi, Orelsan, Lomepal, Eddy de Pretto… Parfois j’écoute aussi de la musique classique pour une concentration optimale.

5. Quel est ton musée préféré ? Pourquoi ?
Sans hésiter c’est le Centre national d’art et de culture Georges-Pompidou ou “Beaubourg” pour les intimes. Ce musée m’a toujours fascinée, par son look disséqué qui éveille ma curiosité et son côté futuriste qui le rend mystique et improbable. On peut voir les flux et le squelette complètement extériorisés. En effet la circulation de l’air, de l’eau, de l’électricité et des personnes sont mises à nue et codées par des couleurs qui ont un fort impact visuel. J’aime aussi le fait que ce ne soit pas simplement un lieu d’exposition. On peut s’y rendre pour apprendre, expérimenter, lire, danser, s’amuser et surtout se cultiver. 

6. Tu es plutôt papier ou ordinateur ?
J’adore travailler les mains dans la matière, mais si je suis honnête avec moi-même je passe le plus clair de mon temps sur un ordinateur. Ma créativité est beaucoup plus libre grâce à la technologie. 

7. Si je te dis, 50 nuances de… 
C’est les 50 nuances de BLEU pour moi. Une couleur apaisante, avec une profondeur infinie. Je l’associe avec sa couleur complémentaire, le orange, qui met en lumière les détails du motif.

8. Quels artistes t’inspirent au quotidien ?
Jean-Paul Goude, que j’ai découvert lors de sa première rétrospective Goudemalion à Paris en 2011. Ce qui me plait le plus c’est qu’il crée en s’amusant et n’a pas de limite. On peut distinguer une touche d’humour dans chacune de ses images. Il joue avec la métamorphose en utilisant son imaginaire, le dessin et la photographie. L’amplification, l’accumulation, la superposition, le découpage et le collage sont au centre de ses créations. Goude est un artiste qui me fascine. Il a de multiples facettes : illustrateur, photographe, chorégraphe, metteur en scène et réalisateur. Et pour moi il a créé les meilleures publicités.

Et tant d’autres.

9. Comment définirais-tu ton style ?
Figuratif avec une touche mystique. 

10. Pour toi le motif c’est…
Un moyen d’embellir son quotidien. 

 

Retrouvez Roxane ici: 




0 commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.